SPA- Francorchamps , Bikers Classics 2009.

Ticket_Spa

Il est cinq heures, Forbach s’éveille à peine quand, quatre Motosapiens enfourchent leur monture pour se rendre à la Mecque Belge de la compétition moto. Ainsi, dans ce matin frisquet (il fait six degré pour une fin de printemps !!), Doumé, Krappy, Dédé et Dany, prennent la route, sous un ciel menaçant,  jusqu’aux environs de Remich où, en longeant les vignes et surplombant les méandres de la Sarre, le soleil, boule de feu orange sur leur  droite daigne les  darder de ses rayons et réchauffer l’intérieur des cuirs.

C’est comme un rite, nous nous arrêtons toujours à cette station service  à Luxembourg-ville pour faire le plein des machines et la vidange des pilotes.

DSC00001_redimensionner

Colmar-Bergh, Diekirch, Saint Vith, Malmédy et enfin Spa. Vers huit heures trente, nous entrons dans l’enceinte du circuit. Après nous être acquitté de la modique somme de 35 € ( dont 5 pour le parking) nous garons nos motos dans un parc quasiment désert.

DSC00005_redimensionner

SPA, c’est une ambiance à part. Le spectre des grands champions plane en permanence sur ce circuit  où tout est dédié à la compétition : la piste, les stands, les gens, les machines, l’environnement majestueux, les odeurs. On est à l’antipode de Moto Légende mais aussi très proche, par l’ambiance conviviale qui y règne. Cependant,  il ne faut pas s’y tromper, ici on vient pour courir, chacun dans sa catégorie; pas de démonstration, du baston pendant trois jours sur des bécanes de notre jeunesse. Nous avons tout particulièrement remarqué un allumé en 1000 CBX qui a mis un tour à pas mal de ses petits copains, ce qui est une performance compte tenu du tracé du circuit et de sa longueur ( 7 km).

DSC00075_redimensionner Spa_03  Spa_07

Spa_10 Spa_11 Spa_22

  Tout au long de la journée, nous assistons à diverses séries de courses d’à chaque fois vingt minutes.

Il y a les démos, les GP1, les GP2, les GP3 et pour Krappy une série spéciale les Gépéto. En GP1, Sarron, Ago, Kneubuller, Read et les autres nous régalent même si certaines grandes idoles ont un peu perdu de leur superbe. Mais nous à leur âge, sera t-on encore capable d’enfourcher une bécane ?

Nous avons une faiblesse pour les GP3, car c’est dans cette catégorie qu’est engagé notre pote Bruno. Au fil des tours , il s’enhardie et fait,  ma foi, une belle démonstration de son talent naissant.

Spa_18

Les courses se suivent, toutes passionnantes, entrecoupées de visites dans les stands.

                                              Spa_15 Spa_16

Déjeuner sur l’herbe à midi

   

Nous naviguons d’un côté de la piste à l’autre.

Spa_13  Spa_17 Spa_20

Spa_12

  Le stand des Mosellans !

 

Au muret, dans la longue descente avant l’Eau Rouge, les pilotes passent si près qu’on  peut lire dans leurs yeux l’ivresse de la vitesse.

Spa_19

Spa_06

Gilles Hampe, triple vainqueur du Bol d’Or classic

Spa_05

      L’ex NSU à Mike the bike   

                                                    

Spa_09

  Une bien belle Guzzi !!

Nous assistons aux deux warm up  des 4 heures d’endurances et, pour faire plaisir à Doumé, la course  sera gagnée par une Guzzi.  Nous devons, ensuite,  nous résoudre à quitter ce temple de la vitesse pour rejoindre nos "homes" respectifs.

Un dernier arrêt plein/pipi à REMICH

Spa_24

et , comme dirait le poète :

Spa_14

Voilà pour ce premier jet. Nous avons fait plus de 500 photos. Une sélection des meilleures viendra alimenter l’album que nous allons dédier à cette sortie… un peu de patience et ce sera comme si vous y étiez allé.

Avel Mad.