Giacomo Agostini     Né le 16 Juin 1942 à Brescia, Italie                             ago

Giacomo Agostini à 22 lorsqu'il découvre les Grands Prix. Il collectionne les titres de Champion du Monde pendant 10 ans. Une petite dizaine d'années a suffi à Giacomo Agostini pour se tailler une place de choix dans le cercle fermé des pilotes moto d'exception. Et même s'il a longtemps profité de la suprématie de son matériel, l'Italien restera avec ses 122 victoires en Grand Prix et ses 15 titres de Champion du Monde, l'homme de tous les records.

Lorsque Giacomo Agostini débarque dans le bain des Championnats du Monde de vitesse, au milieu des années 1960, le Continental Circcus vit sous le joug des pilotes britanniques et la satr du moment s'appelle Mike Hailwood.

Comme ce dernier, Agostini vient d'un milieu aisé. En revanche contrairement à l'Anglais qui a toujours été encouragé par son père, l'Italien devra se débrouiller tout seul pour réaliser son rêve de devenir pilote motocycliste professionnel

Aprè quelques courses de côte disputées au guidon d'une 175 Mrini, le jeune Agostini se fait remarquer sur les circuits italiens. Lorsqu'il décroche son premier titre de Champion d'Italie en 1963, le jeune Bergamasque est appelé pour succéder à Tarquinio Provini, passé chez Bénelli. Au guidon de son 350monocylindre, Giacomo décroche almors un nouveau titre de champion d'Italie et confirme son immense potentiel en obtenant une remarquable quatrième place au Grand Prix d'Italie de 1964, sur le circuit de Monza. Les tifosis tiennent leur nouvelle star et le Conte Doménico Agusta n'hésite pas un seul instant à lui offrir une place dans son équipe officielle, sur MV, aux côtés du déjà célèbre Mike Hailwood.

1965: Agostini découvre la catégorie 500 et la MV Agusta. Il obtient ses premières victoires au Grand Prix de Finlande, en 350 puis en 500.

1966: il décroche son premier titre de Champion du Monde500. Il devance alors la Honda de Mike Hailwood et la Matchless de Jack Findlay. Jusqu'en 1972, le jeune Bergamasque ne quittera plus la première place du classement final de la catégorie reine, récoltant par ailleurs les mêmes succès dans la catégorie 350.

Alors que les tragiques disparitions de pilotes ( Saarinen, Pasolini etc....) alimentent régulièrement la chronique, l'italien cumule les succès en évitant les blessures. En 12 années de carrière, seuls un nez, une jambe et une clavicule cassés auront perturbé son parcours. Avec sa gueule et ses manièresde star de cinéma, Giacomo Agostini a contribué à améliorer l'image du sport motocycliste

1973: La MV d'Agostini porte le n°1 pour la dernière fois. Cette année-là, il partage la place de leader dans le team avec Phil Read, qui sera Champion à son tour   agostini_cr

1974: Agostini vient de quitter MV au profit de Yamaha. Son adaptation au moteur deux-temps est immédiate et il conserve son titre de Champion du Monde 350

1976: Agostini court quelques Grand Prix 500 avec Suzuki. Mais ses résultats ne sont pas concluants et il décide de raccrocher son cuir   

Palmarès de Giacomo Agostini:   122 victoires en Grand Prix   :    15 Titres de Champion du Monde

En 350  :  1968, 1969, 1970, 1971, 1972, 1973, 1974

en 500 :  1966, 1967,1968, 1969, 1970, 1971, 1972, 1975